100.001 Bandes Dessinées à partager

21 juin 2015

CE N'EST PAS TOI QUE J'ATTENDAIS

ce n'est pas toi que j'attendais

ce n'est pas toi que j'attendais_planche

mon résumé : Fabien et sa femme attendent un heureux évènement : une deuxième fille. Fabien est heureux, ça lui fera trois femmes pour lui tout seul. Deux filles avec qui, aux dires de ces amis, une relation privilégiée l'attend l'amour père-fille. Pourtant pendant toute la grossesse une peur le tenaille déraisonnablement -on pourrait dire- même si elle est légitime "ma fille sera t-elle normale ? Evidemment Monsieur que votre fille est normale, tout va bien, les prises de sang, les échographies, la morphologie... Puis la naissance arrive, Fabien regarde sa petite fille et là le souffle lui manque... oui oui, et comme a dit Balavoine "au grand loto de l'univers, j'ai pas tiré le bon numéro". Julia est trisomique.

Commence alors toutes les phases qu'on retrouve dans le deuil aussi, car c'est un deuil : la révélation, le déni, la colère, le marchandage, l'acceptation. Le deuil de l'enfant qu'on a imaginé pendant tous ces mois. Fabien Toulmé nous livre-là un témoignage poignant et juste : à commencer par le titre aussi brutal que délicat, mais parfaitement choisit : "Ce n'est pas toi que j'attendais" traduction adoucie de "je voudrais que tu ne sois pas là" pour glisser progressivement à travers les étapes de l'acceptation très bien décrites à "je suis quand même content que tu sois venue". Pas de larmoiments inutiles dans cette BD à la sonorité sincère, ou l'amour filial est une relation qui se construit comme une oeuvre d'art. Emouvant et édifiant.

Quant aux dessins, leur simplicité prouve simplement que faire une bande dessinée est à la portée de tous je pense. On ne peut pas dire qu'ils soient bien fait non, mais ils sont de circonstance : raconter en images ce qui doit l'être. Evidemment il faut s'y consacrer et cela doit prendre beaucoup beaucoup de temps. 

Auteur dessinateur : Fabien Toulmé

ma note : 8/10

Posté par Stephaaanie à 17:27 - Permalien [#]

11 avr. 2015

SALOME, l'esclave qui côtoie les dieux

Salomé 1_La noyée du Tibre

Il semblerait bien que la jeune Salomé ait le don de communiquer avec les dieux ; Qu'un parent, un ami vienne à disparaître d'une manière suspecte et c'est elle que l'on vient trouver.  Un don de clairevoyance, voilà ce qui entre nous parait un peu facile pour résoudre une intrigue. Toutefois, on suit avec plaisir la résolution de cette enquête où Salomé, la belle esclave, fait d'ailleurs davantage appel à son esprit de déduction, sa persévérance, son audace et même son courage pour resserrer l'étau autour du coupable, qui bien sûr n'est pas celui qu'on attend. C'est dans le cadre de la Rome antique, dans une ville cosmopolite où l'on croise peuple romain, esclaves et maîtres, gladiateurs... que nous entraîne ce dyptique sans grande prétention peut-être mais suffisamment bien construit pour être intéressant. Seul bémol, les dessins très médiocres (à mon goût).

Auteur : Eric Prungnaud - Dessinateur : Giuseppe Palumbo - Coloriste : Lucien Gorlier

ma note : 7/10 surtout pour le scénario


salomé 1

salomé 2

salomé 3

Posté par Stephaaanie à 23:23 - Permalien [#]

04 avr. 2015

LES VOYAGES DU DOCTEUR GULLIVER 3 albums

Docteur Gulliver 1_Liliputiens

docteur gulliver_planche

On pensait bien connaître Gulliver, dont les voyages ont bercé les rêves d'évasion de nombreuses générations de lecteurs depuis trois siècles. Mais on ne savait encore pas tout, et Kokor nous propose aujourd'hui une relecture du célèbre roman, ou la fantaisie et la beauté rivalisent avec l'humour et l'aventure. Pourquoi le docteur part-il constamment en voyage ? Quelle est son attitude face aux Lilliputiens, aux Petits Boutiens et aux Grands Boutiens ? Et que sait-on de lui. Est-il marié ? A-t-il des enfants ? Est-il un bon médecin ? Et surtout, a t-il le pied marin ?

Et bien voilà une petite série très plaisante à lire. Une autre façon de suivre les péripéties du célèbre Gulliver à travers ses voyages, mais aussi de découvrir l'intimité de sa vie. Un sénario simple et divertissant, des dessins à l'aspect non finis pourtant pleins de charme et des couleurs chaudes invitant à l'exotisme.

Auteur : Alain Kokor (1960) France

ma note : 7/10


 

Autres albums de la série

Docteur Gulliver 2

Docteur Gulliver 3

Posté par Stephaaanie à 18:52 - Permalien [#]

25 févr. 2015

SUR LES BORDS DU MONDE une aventure extraordinaire au pôle Sud.

Sur les bords du monde 1_L'odyssée 1

Sur les bords du monde 2_Odyssée de sir Ernest Shackleton 2

283614_334238129985195_328477438_n

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé : Le 5 décembre 1914, Géorgie du Sud, dernière terre habitée avant l’hostile Pôle Sud. Un navire, nommé L’Endurance, quitte le quai avec à son bord vingt-sept hommes sous le commandement de l’explorateur Sir Ernest Shackleton. C’est le cœur chevillé au ventre et l’appel du blanc au fond de leur âme qu’ils partent rejoindre l’Antarctique et traverser pour la première fois le continent glacé ! Mais un froid exceptionnel les rend prisonniers des glaces. Isolés du monde pendant 2 ans (quand même) sans moyens de communication et avec des ressources limitées, ils devront se serrer les coudes pour survivre, et trouver un chemin pour les ramener vers les hommes.

On reste toujours un peu perplexe devant ce genre d'aventure aux rebondissements improbables, aux cumulations de problèmes gigantesques, aux décisions prises absolument impensables, à ces hommes qui réussissent à survivre envers et contre tout dans des conditions inhumaines et effroyables... s'il n'y avait l'Histoire pour nous rappeler que c'est vrai. Le sentiment gênant presque spectateur réside dans le manque d'empathie que l'on peut ressentir tant il est difficile de s'abandonner à l'émotion malgré les grandes souffrances et les épreuves qu'éprouvent les individus. C'est presque trop ; de l'abandon du bateau qui semblait pourtant être -à tord on le verra- la seule chose à ne pas faire, aux meurtres des chiens parce qu'on ne peut plus les nourrir et qu'on doit se nourrir, du carnage des petits pinguoins comme un déchaînement après la faim et la soif, du petit mousse (a t-il existé dans la réalité ou sa présence fait-elle office de mascotte) qui sera amputé de tous ses orteils mais qui survivra quand même... une épopée malgré tout assurément incroyable, qui nous rappelle au-delà des  petites erreurs historiques ("God save de Queen" en 1914 sous le règne de George V ce serait plutôt "God save the king") ou petites imperfections de la série notamment sur la médiocrité des dessins bien qu'ils seillent parfaitement à rendre l'ambiance glauque et glaciale, que certains hommes, quand même, ont eu des chemins extraordinaires et se sont comportés comme de grands hommes devant de grands destins. Admirable quand même.

Auteurs : Henry - Malaterre - Richez Dessinateur : Olivier Frazier

ma note : Dessins médiocres mais une belle épopée difficile à raconter qui aurait méritée 2 tomes de plus : 6/10


 

Sur le même sujet vous pourrez découvrir ce très bel album également, chez Delcourt.

Endurance

Endurance_avis

Endurance_chronique

Endurance_planche

Posté par Stephaaanie à 21:11 - Permalien [#]

17 févr. 2015

A LA RECHERCHE DE PETER PAN, le dyptique éblouissant de Cosey

A la recherche de Peter Pan 1

A la recherche de Peter Pan 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.........ou l'étrange destinée d'un écrivain anglo-serbe, qui part en pélerinage à la recherche de son demi-frère, le musicien Dragan, disparu dix ans plus tôt, dans les Alpes valaisannes sauvages et retirées du monde, en plein coeur de l'hiver, cet an de grâce 1930. 

Melvin Woodworth, de son nom de plume, se réfugie dans le -tout- petit village d'Adolaz, dans les Alpes Française pour préparer son troisième roman. Ce choix n'est pas anodin car c'est là que son grand frère parti faire fortune comme musicien a disparu accidentellement au faîte de sa gloire semblait-il. L'argent que ce frère envoyait régulièrement à ses parents pauvres lui a permi à lui aussi de trouver sa voie en tant qu'écrivain. Et c'est là que talonné par son éditeur (qui n'entend rien à ces égarements mystiques et recherche de soi) Melvin va découvrir un village d'un autre temps, l'illusion d'être seul au monde dans ces contrées perdues et difficilement accessibles, des gens chaleureux de la vieille France et secrets en même temps ; car il y a des mystères et des non-dits qui le resteront. Puis il y a sa rencontre avec le vieux Baptistin ; quel secret garde t-il pour lui, de sorte qu'après 50 ans encore il a les gendarmes aux trousses. Mais quelle poursuite vraiment, c'est exaltant ! Et le vieux, avec sa tête de gamin malicieux, est bien trop malin pour se faire pincer : gendarmes et voleur se file au train à grand coup de skis ou de raquettes (seul moyen de locomotion sur place) et on ne résiste pas au plaisir de voir le vieux se jouer de la maladresse, de la naïveté mais aussi de la tenacité des officiers de l'ordre. Tout cela est charmant, le mystère -tout comme la neige- s'épaissit, sur fond de glacier qui menace d'ensevelir le vieux village. Notre écrivain choisira de rester sur place (à l'insu des autorités naturellement) alors que le village est évacué. A la recherche aussi de l'inspiration, qui ne vient décidemment pas, Melvin au gré de ses escapades alpines va découvrir que les forêts de sapins recèlent aussi des trésors. Va t-il se laisser envoûter par la belle apparition dans les eaux chaudes d'un petit lac bien caché ? Qui est-elle cette merveille ? Assurément la Vénus de Milo avec des bras. Il part à sa poursuite, il la traque.. puis finalement il l'attend.

Voilà, je vous ai suffisamment mis l'eau à la bouche pour vous donner envie de découvrir la suite. Ô merveille, Cosey est éblouissant, ses dessins "à l'arrache" restent somptueux et son scénario impécable jusqu'à la dernière image... non je résiste, je ne vous en dis pas plus mais c'est dur.


Quelques dessins tirés du livre, beaux beaux tellement beaux (cliquer sur une image pour agrandir et faites défiler)

 

IMG_4579

IMG_4572

IMG_4575

IMG_4577

IMG_4571

IMG_4574

IMG_4576

IMG_4578

Posté par Stephaaanie à 15:14 - Permalien [#]

03 déc. 2014

HELENA... une nuit à Rome ou ailleurs quelle émotion !

Héléna_planche

 

Héléna 1

Si vous avez aimé la psychologie de UNE NUIT A ROME

Lire la critique de UNE NUIT A ROME, fabuleux dyptique romantique et réaliste de jim (2013)

Jim se renouvelle avec une histoire différente mais sur la même lignée : des amours impossibles et compliqués. Des dessins somptueux, une histoire surprenante, des rapports humains et des réactions imprévisibles nous conduisent à vivre des situations que, avouons-le, peu d'entre nous risquons de rencontrer. Quoique, la vie et les mystères des relations humaines et de l'amour connaissent toutes les débordements, toutes les imaginations. Même si en lisant cette histoire on se dit, tout comme dans "Une nuit à Rome"... mais dans quoi l'auteur nous embarque ; et pour notre plus grand plaisir d'ailleurs, car c'est vrai qu'on adore les histoires compliquées et déroutantes, on reste tiraillé par des sentiments contradictoires entre "C'est vraiment magique de vivre un truc comme ça" et "Si cela m'arrivait je ne le supporterai pas". Absolument génial.

Auteur : Jim - Dessinateur : Lounis Chabane - Couleurs : Delphine

ma note : 9/10

Posté par Stephaaanie à 16:59 - Permalien [#]

15 nov. 2014

LE SOMMET DES DIEUX... au sommet du manga

Sommet des Dieux

Oubliez que vous n'aimez pas les mangas ; dessins souvent bâclés, déformés  ou caricaturés rappelant les séries jeunesse mal faites avant tout commerciales. Chuttt, ICI on entre dans le Domaine des Dieux, le haut de gamme du manga ; les dessins de Jiro Taniguchi sont sublimes et fins, le scénario de Y.Baku si bien fait que je croyais vraiment que c'était du vécu ; les personnages sont intéressants, les caractères de chacun travaillés... ne passez pas à coté de cette série absolument magnifique. Pas moins de 5 tomes volumineux, longs et savoureux à lire (comme un vrai livre de littérature) pour vous transporter...

...d'une part c'est vrai dans ce milieu fascinant, inconnu pour beaucoup, qu'est la Haute-Montagne ; ses faces rocheuses abruptes, ses pentes éternellement enneigées, ses crevasses qui s'ouvrent et séracs qui tombent avec traîtrise, ses humeurs de climats et météo qui auront surpris plus d'un imprudent, ses tempêtes effayantes, ses froids glacials et saisissants, son silence tout à la fois apaisant et angoissant, ses lois physiques qui n'appartiennent pas au monde d'en bas, et surtout, surtout son âme inacessible : car oui, la Montagne a une Âme.

...d'autre part à la découvert d'Habu Joji. Quel homme ! Mais Habu est-il vraiment un homme normal ?  Lui dont le seul but est de toujours grimper, grimper, comme s'il voulait embrasser les montagnes pour les posséder comme un homme serrerait une femme dans ses bras. D'ailleurs, l'allusion est réelle, et qu'aucune femme ne s'y trompe ; grimper toujours est sa priorité, semblable à celle du marin qui navigue, qu'il parte une semaine ou 3 mois, il le dit lui-même "qu'une femme m'attende ou qu'elle parte n'a aucune importance". Pourtant, on va découvrir quelques surprises sur la vie (très) privée de Habu Jôji.

Mais, le vrai fil de l'histoire c'est Lui, toujours et sa quête infinie : là l'Everest, sous toutes ses voies. A la conquête du Sommet du Monde, le royaume de Dieux, là où il faut demander la bénédiction pour monter afin d'obtenir la faveur de la Montagne elle-même. On découvre toute cette ambiance, ces rites religieux émouvants, et Habu apparaît plus que jamais comme la force du Yéti. Un mental de glace, inébranlable, imperturbable.. quoique. Bref, à lire à lire, pour la passion et l'admiration et l'Histoire aussi, avec les pionniers de cette ascension.

Scénario  : Yumemakura Baku - Dessins : Jiro Taniguchi

ma note : 9/10

Posté par Stephaaanie à 23:27 - Permalien [#]

14 nov. 2014

SASMIRA... quand le temps ne compte plus

 

Sasmira t1

Sasmira_planche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 sortie 1997

1991 - Une vieille femme meurt sous un porche, dans les bras d'un jeune homme qu'elle hèle dans la rue ; Stan n'imagine pas qu'il embarque pour un extraordinaire voyage, sur les traces de l'envoûtante Sasmira.
1908- Avec sa petite amie Bertille, ils ont remonté le temps, pour affronter l'inconnu et des inconnues mais sans encore très bien comprendre les causes et les raisons de ces événements invraissemblables. Pour nous aussi d'ailleurs ça reste un peu flou. Mais la magie est là, on est transportée et ce premier tome nous laisse cruellement sur notre faim. Viiiiiiite la suite

Mais les dessins sont somptueux, les costumes et les décors extrêmement travaillés et plein de finesse, les jeux de lumière entretiennent précisément l'ambiance ésotérique qu'il faut, les femmes sont d'une beauté renversante et la mise en scène intrigue et j'avoue ne pas pouvoir deviner la direction que prendra cette histoire. C'est assez rare pour le signaler, un vrai mystère s'est installé et il est suffisamment bien construit pour qu'on s'y intéresse de plus près. L'album est très beau et aura d'ores et déjà sa place parmis mes BD préférées.

Et dire qu'il a fallut attendre pas moins de 14 ans, pour voir paraître, contre toute attente, le tome 2.. 

Sasmira t2

Sasmira t2_planche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 sortie 2011

Et c'est là que la magie opère, le deuxième album prend la suite avec une fluidité évidente. Les dessins sont aussi harmonieux, on replonge dans le contexte avec frémissements et il faut le dire à la fin du livre on se pose certainement plus de questions qu'on a eu de réponses. Une vraie bonne série dont on savoure tout à la fois l'histoire et les dessins et qui ne se lit pas trop vite.

Il faudra évidement attendre un troisième album pour découvrir le dénouement de cette fantastique histoire, en espérant, il faut le dire, que sa sortie ne soit pas -encore une fois- à l'image du temps pour Sasmira ; 15 mois ou 15 ans, quelle importance quand le temps n'en a pas.


Pour consulter quelques pages de cette magnifique BD

http://www.bdgest.com/preview-985-BD-sasmira-la-fausse-note.html?_ga=1.123657417.371213686.1415922105

Posté par Stephaaanie à 01:11 - Permalien [#]

11 oct. 2014

QUE RESTE T-IL DES IDEAUX SOUS LA MITRAILLE...

IMG_1511

En cette année 2014, centenaire de la Grande Guerre, ce ne sont pas les livres sortis qui manquent à ce sujet. Et tous bien sûrs certainement passionnants. Celui-ci toutefois, il me semble, se distingue des autres par son approche différente. Le thème ce n'est pas l'Histoire de la Grande Guerre, mais une histoire dans l'Histoire, et même plus petit encore, une aventure de soldats dans l'Histoire.

 

 

ma petite collection "Signé"

chant du cygne_planche

D'abord les dessins : Assez imparfaits au premier abord malgré des couleurs éblouissantes, ils me rappellent ceux de Tardi dans "Putain de guerre", une BD marquante en N&B que j'avais eu du mal a accrocher au début. Et bien finalement cette façon inachevée de dessiner est vraiment appropriée je trouve. D'une part, après tout (et cela me convient) ils permettent d'émousser la violence des combats, visuellement tout du moins car l'ambiance et la réalité horrible de la guerre n'en reste pas moins perceptible, et d'autre part, ils sont à l'image de ces combats violents, tragiques mais fugaces qui ont marqué l'Histoire de l'Humanité. Pas besoin de détails, on comprend tout.

Le scénario : L'histoire d'un groupe d'hommes qui décident de dire Non ! Après avoir découvert fortuitement, qu'un plan d'attaque contre les boches prévu pour le lendemain à été découvert par l'ennemi, un soldat -aussitôt réduit au silence- prévient sa hiérarchie, ainsi que ses camarades. Quand ils se rendent compte alors qu'on les envoie -malgré tout- au casse-pipe, quelques soldats, plus grandes gueules que vraiment téméraires, décident de se rendre à Paris. Poursuivis pour désertion, ils se galvanisent pour mener à bien leur mission : transmettre aux planqués du Gouvernement, une pétition des troupes en colères...

Un BB originale, un peu difficile à suivre mais excitante. vivement le tome 2 ! Quant aux surnoms des protagonistes, trop bien... mon préféré "La Science", ça c'est un nom !

 

Petit hommage à Daniel Balavoine qui a si bien résumé la BD :

"Que reste t-il des idéaux sous la mitraille

Quand les prêcheurs sont à l'abri de la bataille"


 

IMG_1512

IMG_1513

La collection "Signé" à cela de bien, c'est qu'elle vous parle de ses auteurs. Chose que j'aime beaucoup, histoire de finir de se délecter du livre en découvrant un peu des gens qui y passent des mois pour notre plaisir.

 

 

 

Auteurs : Xavier Dorison et Emmanuel Herzet - Dessinateur coloriste - Cédric Babouche

ma note : 7/10

Posté par Stephaaanie à 16:16 - Permalien [#]

25 sept. 2014

JEROME K JEROME BLOCHE détective l'air de rien

J Bloche 24_l'Ermite

Dans cette nouvelle enquête Jérôme Bloche quitte les rues parisiennes pour se rendre en Province, direction les Alpes, un village abandonné (le village englouti) où le facteur ne passe plus depuis des décennies, mais où un irréductible résiste. C'est à lui justement que notre détective doit remettre une missive importante. Mis à part qu'il doit prendre l'avion pour s'y rendre, cette mission se présente d'une extrême banalité. Pourtant, J.B va se retrouver confronté à un drame familial s'étalant sur plus de quarante ans. Où on voit, ici encore, combien les secrets de famille peuvent être destructeurs.

L'histoire se déroule habilement sur deux tableaux séparés, l'un restituant l'histoire de cet ermite et sa famille tout au long des quarante ans et l'autre, le périple -c'est un bien grand mot- de notre détective (et sa chère Babeth qui l'accompagne pour une fois) pour se rendre jusqu'au dit village, dit habitant auquel il remet la lettre ; à la suite de la lecture de celle-ci, l'homme se tire un coup de carabine et meurt peu après. Décontenancé par la tournure des évènements, J.B va finir par rassembler les pièces de l'histoire, une histoire de famille détruite, quand la portée d'un acte dépasse tout ce qu'on peut imaginer, tragique et touchante parfaitement menée. 

(chronique de BDGest') ---> 2015 marquera le trentième anniversaire des aventures deJérôme K. Jérôme Bloche ! Trente ans de mystères résolus et d'innombrable bols de chocolat chaud. Même s'il est difficile de se renouveler à chaque nouvel album, particulièrement une fois que l'univers général (psychologies des personnages principaux et secondaires, style d'écriture, etc.) est bien en place, le travail d'Alain Dodier continue de surprendre (un peu) et de séduire (beaucoup). L'ermite en est le parfait exemple. Une fois de plus, le héros se retrouve face à une boîte de Pandore remplie d'émotions et d'occasions gâchées. Au fil des pages, finalement plus témoin qu'acteur, il ne pourra que constater les dégâts et tenter de limiter la casse. Emballant ce scénario, les ingrédients habituels de la série – les petites phobies du héros et les touches d'humour qui en découlent - lient le récit, l'ancrant dans un quotidien reconnaissable et, somme toute, réconfortant. 

Auteur dessinateur : Alain Dodier (1955)

ma note : 8/10

Posté par Stephaaanie à 23:35 - Permalien [#]

22 août 2014

TRAMP Cycle premier - 4 tomes

Tramp 1_Le piège

Tramp 2_Le bras de fer

Tramp 3_Le bateau assassiné

Tramp 4_Pour Hélène

 

 

 

 

 

 

 

Résumé : 1950. Yann Calec, jeune capitaine du ''Belle Hélène'', se retrouve malgré lui au coeur d'une escroquerie à l'assurance montée par son armateur. Ayant découvert la vérité, il est alors piégé par un agent de la compagnie, complice de l'armateur et est expédié dans un bagne à l'occasion d'une escale en Colombie. Plongé en enfer, il n'aura de cesse de s'évader pour sauver sa vie et son cargo. Un fantastique thriller maritime sur fond de baraterie.

TRAMP planche2

TRAMP planche3

La fin de ce premier cycle est géniale. Le polar en lui-même aussi tient la route du début à la fin sans déception ; on est tout de suite pris dans l'intrigue et à la fin du premier tome (noir) on se jette sur le deuxième.. jusqu'à la fin, impossible de lâcher l'histoire. Le héros -anti-héros typique- est crédible dans son analyse de la machination dont il fait partie maintenant à son insu et ses actes, et les différents intérêts de chacun apparaissent au fur et à mesure que les choses arrivent. Il va découvrir aussi, au prix fort, qu'il ne fait pas toujours bon montrer qu'on a tout compris. Même le -très- "méchant" Floss sombre et froid (glacial serait plus juste) dans son rôle réussira à nous attirer, non pas de la sympathie (faut pas exagérer) mais une certaine pitié ; ce sentiment qui nous laisse perplexe quand on essaie subitement de comprendre l'autre dans sa faiblesse, même dans l'impardonnable. Des dessins en progrès constant et une ambiance parfaite quelque soit le décor. Bref, un polar noir à lire d'urgence.

Conclusion : La raison du plus fort n'est évidemment pas la meilleure mais... c'est celle du plus fort !

Scénario : jean-charles Kraehn - Dessinateur : Patrick Jusseaume

ma note : 9/10

Posté par Stephaaanie à 18:34 - Permalien [#]

13 août 2014

LES MONDES D'ALDEBARAN... le voyage continue avec LES SURVIVANTS

Mondes d'Aldébaran 3_La photo

Betelgeuse 4_Les cavernes

Antarès 3

 

 

 

 

 

 

 

Après les cycles d’Aldebaran, de Betelgeuse et d’Antararès la collection des Mondes d’Aldebaran s’enrichit d’une nouvelle série clone : Les Survivants

Nouvelle imersion dans les mondes fantastiques de LEO ; quoique parfois un peu redondants avec un air de déjà vu, notamment coté dessins (toujours aussi figés), on ne se lasse pourtant pas de ses scénarios où il nous entraine comme chez lui. Quelle imagination ! Cette saga parallèle aux 15 tomes (passionnants) réunis de la série précédente, met en scène de nouveaux personnages. Confrontés à un univers hostile, on va découvrir outre les rebondissements et découvertes sur la planète elle-même, les comportements de ces hommes et femmes dans un univers effrayant. En proie au stress permanent, aux dissenssions inévitables, les caractères de chacun vont se révéler.

Survivants 1

Survivants 2

Survivants 3

Cette fois un groupe d’humains se retrouve isolé sur une planète inconnue, à bord d'un vaisseau interstellaire emmenant plus de 2500 personnes de la Terre vers une nouvelle colonie d’Aldebaran. Grâce au courage d’un membre de l’équipage, le module dans lequel se trouvaient douze colons terriens en hibernation a été décroché à temps et a pu être dirigé vers la planète viable la plus proche. Déboussolés par cette période de long sommeil et ignorant ce qu’ils vont découvrir à l’extérieur de la navette, les uniques rescapés de cette effroyable catastrophe décident cependant d’ouvrir le sas de sortie... L'auteur se concentre principalement sur les tensions et les rivalités qui animent ce groupe perdu sur une planète inconnue et obligé de s'organiser afin de survivre. Si ça ne vole pas toujours très haut au niveau des dialogues et du développement psychologique, les survivants décident heureusement assez vite d’aller explorer le biotope extraterrestre et se rendent donc là où le brésilien excelle. Son imagination fertile fait une nouvelle fois mouche et chaque expédition dans cette jungle hostile met au jour un environnement ingénieux et réserve de surprenantes découvertes. Le bestiaire inventif, la flore extraordinaire et les secrets dissimulés par les héros et par les autochtones ne cessent de titiller la curiosité d’un lecteur qui, déjà habitué depuis longtemps à ces silhouettes assez raides, est encore loin de se lasser des écosystèmes originaux inventés par l’auteur.

BD d'été absolument, dépaysement complet, évasion, fiction. 

Auteur dessinateur : LEO alias Luis Eduardo de Oliveira (1944) dessinateur brésilien

ma note : 8/10


Vous aimez la Science-Fiction, vous pourrez aussi découvrir les BD suivantes

Kenya 2_rencontres

Namibia 1

Terres lointaines 3

 

 

Posté par Stephaaanie à 13:53 - Permalien [#]

28 juin 2014

DEATH NOTE, le carnet qui a le pouvoir de vie et de mort

Death note Tome 1

Death note Tome 3

Death note Tome 6

Death note Tome 7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Death note Tome 11

Death note Tome 13

Death note Tome 8

Death note Tome 9

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment une personne se comporterait-elle si tout d'un coup elle obtenait un pouvoir -maléfique- qui lui donnerait la possibilité d'agir sur la vie des gens, pouvoir de vie et de mort bien sûr. Sans m'étendre sur les longueurs ou rebondissements de ce scénario prenant malgré tout, l'intérêt de l'intrigue est de s'identifier à cette question : que ferais-je moi dans cette situation, sans tomber dans les travers inévitables ? Comment le héros va t-il gérer ce don ou cette force, la comprendre, la maîtriser et enfin l'utiliser ; car bien sûr, l'évolution psychologique est le plus intéressant, la façon dont le héros glisse malgré lui de personne bien intentionnée qui veut "ôter le mal de la terre" à celui de justicier -dont les seules critères qui prévalent sont les siens désormais- et qui entraîné par ce pouvoir, perd de vue ses motivations iniatiales, tout aussi discutables d'ailleurs.

Une série de 13 tomes, pour adolescents.

ma note 6/10

Auteur Dessinateur : Tsugumi Ohba


 

Crossfire

Coté littérature, découvrez aussi le livre CROSSFIRE de Miyabe Miyuki, exactement sur le même sujet. 

http://mes100001livres.canalblog.com/archives/2009/03/11/12920693.html

 

 

 

Posté par Stephaaanie à 13:38 - Permalien [#]

24 juin 2014

UNE SACREE MAMIE

Sacrée mamie 1

Sacrée mamie 10

Sacrée mamie 2

Sacrée mamie 7

 

 

 

 

 

 

 

 

Sacrée mamie 11

Sacrée mamie 3

Sacrée mamie 4

Sacrée mamie 6

 

 

 

 

 

 

 

 

Années 50, Akihiro est un jeune garçon turbulent qui vit à Hiroshima avec sa mère et son frère. Il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère qui habite dans la petite ville de Saiga. Tout d'abord triste de quitter sa famille et un peu effrayé de vivre seul avec une vieille femme à la campagne, Akihiro doit néanmoins apprendre à s'adapter et à aimer sa nouvelle existence, un peu frugale. Découvrir sa nouvelle école, qu'il faut travailler et participer pour recevoir en retour. Et surtout découvrir cette mamie, qui pose un regard philosophe sur tout les bobos de la vie et lui fera découvrir que la vie est tout à fait supportable et belle même dans la pauvreté.

Cette nouvelle série proposée par Delcourt mettant l’accent sur la nature et les liens humains est un petit bijou bien agréable à lire. Rien que la manière dont l’aïeule joviale et à l'humour non dénué de poivre parvient à répondre à chaque question du garçonnet ou à chaque nécessité, cet album vaut la peine. 
« - Mamie, j’ai faim !
- Allons, tu te fais des idées. »

11 tomes savoureux à faire lire à tous les enfants de 7 à 77 ans.

AUteur : Yôshichi Shimada - Dessinateur : Saburô Ishikawa

ma note : 8/10

Posté par Stephaaanie à 12:45 - Permalien [#]

07 juin 2014

KRAA, tryptique grandiose de Benoît Sokal

Dois-je vous présenter Benoît Sokal ? http://www.bedetheque.com/auteur-243-BD-Sokal-Beno%EEt.html

Déjà éblouissant dans ses jeux vidéos SIBERIA 1&2, L'AMERZONE, PARADISE ou L'ÎLE PERDUE dont l'exceptionnelle qualité des graphismes nous a transporté et subjugué en des lieux fabuleux et des voyages fantastiques, il nous offre là avec Kraa, un western Noir, sauvage et violent, dont la fin grandiose nous coupe la respiration, comme c'est le cas dans toutes les fins humaines dont le passé nous broie l'âme. C'est une histoire d'hommes, une histoire d'indiens et de blancs (on ne les connaît que trop), l'histoire de la symbiose d'un enfant et d'un aigle, une histoire d'amour aussi, un amour sauvage et compliqué, un terrain où les esprits rôdent où les âmes se cherchent ; mais peut-on toujours atteindre l'autre dans son monde ?

Kraa 1_la vallée perdue

Kraa 2_Ombre de l'aigle

Kraa 3_Colère blanche de l'orage

KRAA : Ici, le scénario est prenant, dévorant,  tour à tour dans la peau de l'enfant, de la fille ou de l'aigle, vos pensées vont et viennent et surtout vos analyses du monde des hommes sont très différentes ; celles de l'aigle sont intéressantes ;-) Mais finalement, on écoute les états d'âme crus de l'aigle, et on se rend vite compte que ce n'est pas lui le plus cruel, malgré les apparences. Quant aux dessins, d'un coup d'oeil on reconnaît le coup de crayon inimitable de Sokal, ces couleurs chaudes et sombres pourtant, cette ambiance inquiétante où le répit est rare, les regards expressifs et envoûtants qui en disent plus longs que les mots. Pas de mots inutiles, tout est dans le ressenti.

Kraa_planche 1

Synopsis (pour ceux que ça intéresse) : C’est une vallée très reculée, quelque part au fin fond d’un pays froid qui pourrait être l’Alaska ou la Sibérie. Presque personne n’y vit, hormis la faune sauvage et un peuple autochtone discret. Hélas, le sous-sol regorge de matières premières et bientôt les affairistes déferlent, pressés d’y construire une ville, des mines, un barrage…Les premières exactions surviennent ; personne ne doit faire obstacle au « progrès ». Mais il y a pourtant un témoin silencieux à cet immense désordre : Kraa, un jeune aigle très puissant qui a appris la survie,maître secret de la vallée. Avec Yuma, un adolescent indien dont on vient de massacrer la famille, et avec lequel il a développé un lien d’essence chamanique, Kraa, dont la voix off sert de fil rouge au récit, entre en résistance…

 

 

kraa étagère

Une BD splendide, déjà sur votre étagère... une merveille, des livres épais et lourds de chez Casterman, et bien sûr l'âme du livre. Une BD indispensable, qui laissera sa trace dans votre esprit, peut-être comme le vol libre de l'aigle, serein ou chasseur ou par le regard perçant de sa pupille quand il s'apprête à frapper. Waou !!

Auteur : Benoît Sokal (1954)

ma note : 10/10 parce qu'il y a tout ce qu'on attend d'un bon livre


 Consultez quelques pages du tome 1 :

 http://www.bdgest.com/preview-757-BD-kraa-recit-complet.html?_ga=1.31071039.1637662053.1396815819

Posté par Stephaaanie à 14:23 - Permalien [#]

05 juin 2014

LA GUERRE D'ALAN, journal d'un soldat

Guerre d'Alan_ intégrale

LA GUERRE D'ALAN, en trois tomes ou l'intégrale (2009)

Auteur : Emmanuel Guibert

ma note : 7/10

Ce livre retrace la vie d'un soldat américain pendant la 2nde guerre mondiale en Europe. Cette intégrale en édition géante (300 pages ET 1,560 kg) est très belle mais peu agréable à lire, surtout au lit :-) Je l'ai lu sur la table de la cuisine comme on étudie un livre d'Histoire.
Mon appréciation du dessin est mitigé ; le contexte de guerre, comme l'a si bien fait aussi Tardi (Putain de guerre), supporte parfaitement le coté brouillon et noir & blanc du graphisme. Ca reste quand même très faible coté qualité, mais disons que ça passe.

L'histoire se lit comme un journal, d'après d'ailleurs les Souvenirs d'Alan Cope (décédé en 2000). Pas de grands évènements pourtant, juste un soldat qui raconte sa guerre, parfois presque comme un touriste ou comme un jeu. Parfois on décroche complètement de la guerre tellement on est dans le ressenti du soldat. Le rythme est lent et parfois très lent. Pour autant 300 pages lues avec plaisir... pour connaître la fin de cette aventure intime.

 

Vous pouvez trouver cette BD sous sa forme tryptique (3 tomes - 2000-2002-2008)

Guerre d'Alan_souvenirs d'Alan Ingram Cope 1

Guerre d'Alan_souvenirs d'Alan Ingram Cope 2

Guerre d'Alan_souvenirs d'Alan Ingram Cope 3


 

 

Posté par Stephaaanie à 21:14 - Permalien [#]

22 mai 2014

LOVE LOVE I LOVE

Love 1_le Tigre

Love_planche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tigre. tome 1

Quelle Merveille. Quelle beauté. Le livre à offrir à tous ceux qui n'aiment pas lire ; d'abord parce que c'est beau, très beau, et surtout parce que ça tombe bien, il n'y a rien à lire... sauf en langage animal naturellement. L'humour aussi est au rendez-vous dans ce quotidien de la jungle ou même le roi des animaux peut passer une sale journée. A consommer avec délectation.

Auteur : Brrémaud - Dessin  : Federico Bertolucci

ma note : 10/10

Love 2_le Renard

 

Love_le renard planche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le renard. tome 2

Même commentaire pour ce deuxième tome aussi magnifique visuellement que le premier. Le crayon de Bertolucci est à la hauteur de celui de J.F Charles (India Dreams). Quant à l'histoire, celle-ci est plus tragique, mais c'est aussi, parfois, l'histoire de la vie. 

 

 

Love 3_Le lion

 

Love_le lion planche

Mars 2014 sortie du tome 3 : Le Lion

Comment ne pas se laisser happer et séduire par ces dessins somptueux. Immersion dans la peau de l'animal, tout est dans le ressenti, pas de dialogues ni commentaires... à chacun d'imaginer les états d'âme des animaux. Sur les 3 titres de la série celui-là est le plus déchirant. Il ne fait pas beau tout les jours dans la vie des animaux. M'a laissé un sentiment de tristesse.

Une BD au titre étonnant, qui en raconte long sans rien dire. Avis aux admirateurs du beau.

Posté par Stephaaanie à 22:17 - Permalien [#]

29 avr. 2014

DIOSAMANTE amante mante-religieuse ?

Diosamante 1_Parabole du Royaume de feu

Diosamante 2_Parabole du Royaume du fils perdu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diosamante 1_Planche

oUH! Surprenante cette BD. Tout d'abord le choc de la violence et de la cruauté gratuite agresse, puis enfin,  " l'élévation de de l'âme " arrive. 

Pourquoi la Reine Diosamante est-telle si méchante et si cruelle ? En pays d'Arhas cette reine d'une beauté exceptionnelle est détestée de son propre peuple qui souffre de sa cruauté. Devant sa beauté et sa grandeur toutes les autres femmes ne sont que des ombres, et les hommes que des mâles insignifiants qui ne rêvent que de passer une nuit avec elle. Pauvres mortels ignorants qui se jettent dans les griffes de la mante-religieuse qui tuent tous ses amants. 

Mais le Destin ne pouvait ainsi la laisser faire. Bientôt Diosamante eut connaissance d'un Roi qui était aimé et respecté de son peuple et qui ne la craignait pas ; Elle partit à sa recherche pour le détruire ; mais c'est la stupéfaction d'un premier sentiment d'amour qui l'attendait ; réalisant en une seconde qui elle était, et honteuse devant ce roi grand et bienveillant, elle décida de ne devenir plus rien afin de découvrir qui elle pouvait être.

S'ensuit alors un long et étonnant chemin initiatique d'une femme à la recherche d'elle-même, afin peut-être de changer et de pouvoir se représenter dignement devant cet être qui lui a ravi le coeur.

Ce premier tome est saisissant. Choquant au début, il gagne en profondeur spirituel. On peut voir aisément dans le parcours de Diosamante, tous les chemins de Compostelle et autres, où les gens cherchent une dimension spirituelle ou religieuse à leur vie. L'histoire aurait méritée quelques pages de plus pour approfondir les étapes mais c'est vraiment bien. A lire vraiment, mais pas pour les enfants!

J'ai trouvé le tome 2 moins profond et plus difficile à comprendre.

Auteur : 

Posté par Stephaaanie à 18:00 - Permalien [#]

24 avr. 2014

VICTOR HUGO : à la frontière de la raison

Victor Hugo_Aux frontières de l'Exil

victor hugo_l'exil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"L'homme est une prison, où l'âme, heureusement, reste libre".

Septembre 1853. Victor Hugo est en exil sur l’île de Jersey. Passionné de spiritisme, le poète assiste régulièrement à des séances de tables tournantes jusqu’au jour où le fantôme de sa fille, Léopoldine, morte tragiquement noyée lui apparaît. Dès lors, le poète est hanté par des visions nocturnes lui intimant de faire la lumière sur le drame. Accident ou meurtre ? Victor Hugo sort de son exil et se lance dans une enquête qui le mènera jusque dans les mystères du ventre de Paris. Là, au péril de sa vie, il découvrira un univers peuplé d’âmes sombres, qui lui inspireront la formidable épopée humaine des Misérables et quelques-uns de ses combats politiques. Cette aventure, bien qu’imaginaire, est inspirée de faits réels. Victor Hugo fut un fervent abolitionniste et a "réellement" communiqué avec le spectre de sa fille lors de séances de spiritisme.

 La BD nous retrace surtout les egarements de Victor Hugo dus a la douleur de la perte de sa fille cherie Leopoldine. L'auteur s'embarque cependant dans une sorte de polar -un rien esoterique- assez bien ficele, quoique hasardeux, melant contexte politique (sous Napoleon III) contexte biographique et psychologique de Victor Hugo (ses tourments et ses combats) et des siens, sans oublier certains grands points incontournables de sa vie, comme sa relation avec sa maitresse la belle Juliette Drouet (sans compter les nombreuses autres femmes qui ont traverse la vie du grand ecrivain), ou son animosite non cachee envers Napoleon III qu'il ira jusqu'a traiter de "Napoleon le petit", ce qui lui vaudra une mise a prix de sa tete et un exil immediat. Au final, un livre qui se laisse lire avec plaisir malgre des detours (vrais ou faux) etonnants ; a ce propos, je vous conseille de lire vivement "les notes de l'auteur" en fin d'album, qui repondront a toutes vos questions et tout ce qu'elles apportent en plus. Quant aux dessins, ils expirent la noirceur meme des etats d'ame du grand homme.

Auteur : Gil Esther - Dessinateur : Laurent Paturaud

ma note : 8/10


Vous pouvez aussi consulter quelques pages ici

http://www.bdgest.com/preview-1341-BD-victor-hugo-aux-frontieres-de-l-exil-recit-complet.html?_ga=1.33829537.1637662053.1396815819

Posté par Stephaaanie à 18:37 - Permalien [#]

23 avr. 2014

ELFES tome 5, Né POUR ETRE UN TUEUR

résumé du tome 5

Elfes 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le Noir de l'Héroïc fantasy, on se laisse cependant emporter dans ce dressage (on n'est plus dans l'éducation là) de jeunes garçons promis à devenir des tueurs. Un peu comme dans les Schtroumpfs Noirs, les Elfes Noirs sont la face sombre des être aux longues oreilles. Evidemment pour faire partie de l'élite des tueurs, il faut non seulement survivre à l'enseignement (au fouet à clous, si j'ose dire), déjouer les rivalités, percer des secrets obscures et autres choses inquiétantes, et au final pour notre jeune héros (oui, même dans le mal) dépasser ses camarades et mêmes ses maîtres. Le plus terrifiant, c'est quand il découvrira que tout a un prix ; si le prix du bien on peut l'imaginer, le prix du mal est pire que ce qu'il pourrait imaginer. 

Elfes 5 Noirs

Un scénario vraiment bien construit, terrifiant et passionnant, même dans le monde des ténèbres, de très beaux dessins et des couleurs à l'image du scénario... à frémir. 

Auteur : Marc Hadrien - Dessins : Ma Yi

ma note : 8/10

Posté par Stephaaanie à 12:05 - Permalien [#]